Passé, présent et futur

Bien le bonjour les amis, Comment allez-vous? Encore une fois, vous devez surement vous demander pourquoi nous avons (et surtout moi) étaient autant inactives ces derniers temps. De mon côté, et je n’ai pas vraiment honte de l’avouer, le blog n’est pas ma priorité absolue. J’aime y écrire, y partager des choses et surtout papoter avec des personnes qui ont les mêmes centres d’intérêts. Et pour être honnête, depuis que les premiers coups de minuit de l’année 2017 ont retenti, il m’est arrivé merdes sur merdes. C’est pourquoi, je n’avais pas du tout envie d’écrire. D’ailleurs, cet article était dans les brouillons depuis longtemps en tant que “bilan de l’année 2016” donc vous imaginez haha. Bizarrement, j’ai tout de même envie de vous conter mon année 2016 car ça a été une merveilleuse année.

unnamed (1)

 Alors quels sont les temps forts, qu’est-ce-qui a tant marqué mon année 2016?

  • En Janvier , je me suis envolée pour trois semaines au Japon, l’occasion pour moi de réaliser un rêve, mais aussi de revoir mes amies et de voyager avec elles. Un grand moment, un voyage exceptionnel. Bien sûr, durant ce voyage, je suis allée au concert de ma vie.
  • En Février, je passais un entretien pour obtenir un poste à Disneyland Paris, et le réussissais le jour même, un deuxième rêve de réaliser. Vous ne pouvez pas vous imaginer mon état lorsque le recruteur m’a annoncé qu’il voulait m’offrir un contrat et que je serai sur Steam train. A ce moment là, je n’avais encore aucune idée de l’expérience que j’allais vivre.
  • Mars, fut mon “dernier” retour à Troyes en tant qu’étudiante de l’ESC Troyes. L’occasion de revoir toutes mes copines adorées, de faire la fête, et bien sûr… De recevoir mon diplôme. Quand j’y pense, c’est fou à quel point ces trois années sont passées vite, à quel point parfois, je peux être nostalgique. Je dis parfois car mes copines sont toujours bien présentes dans ma vie donc…
  • En Avril, je passais un concours pour un master en relations internationales entre l’Asie et l’Europe. Master que je voulais absolument intégrer, et malgré mes doutes, j’y suis arrivée. Courant avril, je quittais mon job de serveuse pour aller rendre visite aux drôles de dames, en Bretagne, puis à Barcelone. Et puis, fin avril, c’était le moment de partir pour une aventure chez Mickey.
  • En mai, je me rendais pour la première fois de ma vie à Roland Garros avec ma petite Ernhal (si tu passes par là), encore un rêve accompli.
  • De mai à août, J’ai vécu dans ma bulle, dans un autre monde, j’ai rencontré des personnes extrêmement chers à mon coeur, qui même après mon départ n’ont rien oublié, se démènent pour trouver du temps pour être à nouveau tous ensemble… Une expérience et un été à jamais gravés dans mon coeur, une famille…
  • En juin, c’était les 50 ans de ma maman et on lui a organisé un anniversaire surprise.
  • En septembre, ma vie a pris un nouveau tournant puisque j’ai déménager en Bretagne, pour mes études. Un début plutôt difficile et une adaptation beaucoup moins facile que d’habitude, mais j’ai fini par m’y faire.
  • Octobre et novembre n’ont pas été des mois si facile que ça, j’ai eu pas des problèmes familiaux, plus ou moins graves, et mon acharnement à trouver un boulot ne portant pas ses fruits, je désespérais. J’ai fini par donner des cours d’anglais à raison de 3h par semaine.
  • Décembre m’a vieilli puisque j’ai fêté mes 22 ans. J’ai fêté mon anniversaire avec mes copines de Bretagne, et puis une semaine plus tard je suis partie pour Disneyland afin de commencer sur une nouvelle attraction: Autopia. Bien que ce ne soit pas aussi fun que Steam train, l’équipe est super sympa, et puis ça reste Disney, et mes amis étaient là ♥

Et maintenant ?

Comme je vous l’ai dit plus haut, l’année 2017 n’a pas très bien commencé. En effet, l’année a débuté avec le décès de mon chat, une épreuve vraiment difficile à surmonter, et c’est encore pire depuis que je suis rentrée chez moi… En Lorraine. Tout simplement parce que je n’étais pas rentrée depuis qu’elle était “partie” et voir la maison sans elle est vraiment dur. 

Ensuite, mon école en Bretagne a été une déception amère. Seuls les cours de japonais étaient géniaux (et heureusement), mais tout le reste est à jeter à la poubelle. Je ne vais pas m’étaler, mais je vais résumer la mentalité de l’école en une phrase “magouilles et compagnie”. Je ne sais toujours pas dans quoi est passé mon argent, moi qui avais bossé si dur pour payer l’école, je l’ai en travers de la gorge. Quand j’étudais à l’ESC Troyes, je me plaignais parfois et bien je vous assure qu’aujourd’hui il m’est impossible de me souvenir à propos de quoi s’adressaient ces plaintes tellement elles me paraissent futiles à côté de tout ce que j’ai dû affronter depuis que je suis dans cette école. Les points positifs néanmoins : Des copines géniales, la Bretagne est une région méga-cool, je me suis améliorée en japonais et ai visité de nouveaux lieux. A présent, j’ai fini les partiels et suis rentrée chez moi.

En amont, des à côtés qui ne font jamais plaisir: peine de coeur, proches à l’hôpital, galère d’argent, enfin bref, la totale.

Et mes futurs projets ?

Je suis quelqu’un qui ne supporte pas de rester en place, qui a besoin de toujours tester de nouvelles choses , de partir à l’aventure etc.. Et pourtant, je suis nostalgique et les au revoir ne me réussissent vraiment pas. Alors oui, cet été j’ai longtemps hésité à demander un CDI à Disneyland, et parfois, il faut avouer que cette idée me trotte toujours dans la tête…. Mais bon, je me prépare à présent à m’envoler pour le Japon, le 24 mars précisément avec ANA. 

Ma formation m’oblige donc à partir au Japon pour valider mon année et de choisir une université partenaire. J’ai choisi de me rendre à Toyama, et non à Tokyo car je voulais être vraiment plongée dans la culture japonaise, être dans une ville ou personne ne parle anglais , un endroit retiré. Et c’est un pari réussi puisqu’apparement mon université se trouve en haut d’une montagne haha. Je resterai là-bas 5 mois minimum et je place beaucoup d’espoirs dans ce voyage, j’espère que le vent va changer.

Après ça, j’aimerai faire un stage en boulangerie (en marketing) car j’aimerai plus tard ouvrir ma propre boulangerie au Japon. Cependant pour être honnête avec vous, le mois de septembre 2017 est encore à présent bien flou dans ma tête: Ecole ? Boulot ? Stage ? Enfin bref, on verra bien le moment venu.

Sur ce, je vous laisse et vous promets de reprendre les activités ici plus régulièrement. Je suis contente de vous retrouver !

Bisous les p’tits loups !

Lisa ♥

 

 

 

Advertisements

2 thoughts on “Passé, présent et futur

  1. Tu as réussi à réaliser de nombreux rêves en 2016, c’est normal que l’année 2017 paraisse plus difficile.
    C’est marrant car tu as déménagé en Bretagne quand j’en partais pour le Canada. L’école dont tu parles est dans quelle ville ?
    C’est génial que tu retournes au Japon, qu’est-ce que je rêve d’aller dans ce pays.
    Et j’espère que ton année 2017 te prévoit plein de belles choses même si ça a mal commencé !

    Liked by 1 person

    1. Coucou ! Merci beaucoup pour ton commentaire :)
      L’école est à Quimper ! Tu viens d’où toi ? :)
      Oui, j’ai hâte de partir ! D’ailleurs j’ai trois de mes amis qui partent au Canada pour un working holidays donc je risque de leur rendre visite un de ces jours ! :D

      Like

On en parle ? ♥

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s