Un an sans viande !

Salut la compagnie ! 

Comment allez-vous ? Vous avez déjà commencé à préparer vos cadeaux de Noël ? De mon côté, on va dire que ça va. Je reviens aujourd’hui pour vous parler de quelque chose qui me tient beaucoup à coeur. 

Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais il y a un peu plus d’un an je vous parlais de ma décision de réduire ma consommation de viande (ici: Pourquoi j’ai décidé de limiter ma consommation de viande ). Et bien depuis ce fameux article, j’ai totalement arrêté la viande. Alors, quel bilan est-ce-que j’en tire ? 

2015-06-20-07-47-26

Un petit retour en arrière: 

Il y a un peu plus d’un an de ça, je rentrais tout juste du Pérou, pays où on consomme beaucoup de viande. Je commençais mon année sabbatique et un nouveau job et le retour en France était un peu difficile. La viande commençait sérieusement à me dégoûter et ayant déjà pas mal d’amis intéressés par le sujet, et pas mal de documentaires visionnés à mon actif sur le sujet, plus un organisme plus très résistant, il en fallait peu pour que je saute le pas. En résumé, ce sont pour des raisons de santé mais aussi pour mes propres convictions que j’ai arrêté de manger de la viande.

Mon Bilan après un an:

Stopper ma consommation de viande a considérablement changer les choses, enfin oui et non. Qu’est-ce-qui a changé ? 

  • Premièrement, c’est une satisfaction personnelle et une fierté. C’est bête, mais savoir que j’épargne la mort de nombreux animaux ça me rend heureuse.
  • Mes défenses immunitaires. En effet, depuis mon voyage aux USA, mon système immunitaire s’est considérablement affaibli. La faute aux basses températures là-bas (jusqu’à -35), mais surement aussi la faute aux hormones. Je n’en ai pas la preuve formelle car je n’ai pas vraiment fait de recherches dessus, mais j’en suis venue à dormir 15h par jour et à tomber malade toutes les deux semaines là-bas. Et si vous vous demandez comment je savais qu’il y avait des hormones dans la viande que je mangeais : mes cheveux on poussé à vitesse grand V et j’ai pris presque deux bonnets en même pas 4 mois. Bref, tout ça pour vous dire qu’en un an, depuis que j’ai arrêté ma consommation de viande, je n’ai été malade que 2 fois (dont une fois un rhume qui a duré 2 jours).
  • Le sentiment de légèreté. La digestion est bien plus facile c’est un fait, et au restaurant, quand vos amis ressortiront blindé après un plat ou n’auront pas la place pour un dessert, vous serez là, rayonnants et le ventre léger. En tout cas, c’est ce que moi j’ai ressenti !
  • Des nouveaux goûts dans mon assiette. Encore une fois, j’ai toujours mangé sainement, et je n’ai jamais été une très grande fan de viande. Cependant, j’ai commencé à me tourner vers des recettes végétariennes et à découvrir même de nouveaux aliments et de nouvelles façons de les cuisiner. On entend souvent que la cuisine végétarienne est monotone, c’est tout le contraire.
  • Un regain d’énergie. Le premier mois a vraiment été un booster pour mois. Honnêtement, je n’ai ressenti aucune fatigue et j’étais bien plus en forme en me levant le matin. 

 

Ce qui n’a pas changé ? 

  • Mon poids. J’ai peut-être perdu 1 ou 1.5 kg maxi, mais pas de changements spectaculaires (encore une fois surement dû à ma faible consommation de viande à la base . Je dirai un cordon bleu une fois toutes les semaines et demie )
  • Mon niveau de fer. Qu’on se le dise une fois pour toutes: Il faut sérieusement arrêter avec cette histoire de carences. Si vous mangez sainement, vous ne souffrirez pas de carences. Et même les personnes qui mangent de la viande en souffrent aussi alors bon. Bien sûr si vous mangez de la viande matin, midi et soir, peut-être que le niveau de fer chutera hein. D’ailleurs, mes prises de sang n’ont jamais été aussi bonnes que cette dernière année. 

 

Ma façon de voir les choses:

Si j’ai écrit cette article, c’est bien sûr pour partager mon expérience, mais aussi pour vous faire part de mon avis actuel sur la question. 

  • Premièrement, devenir végétarien ou végétalien doit être une décision personnelle, réfléchie et un choix motivé par des convictions. Ce n’est pas parce qu’un tel le fait ou que machin a l’air plus cool qu’il faut se lancer.
  • Ce qui m’agace aussi dans la société actuelle, ce sont les extrêmes. Je m’explique. Je suivais et suis toujours d’ailleurs quelques vegans sur youtube. Pourquoi ? Parce que je respecte les vegan et que leurs motivations sont respectables et admirables. Cependant, certains vegan que je suivais et qui à leurs débuts expliquer pourquoi il était important de se sensibiliser et d’aller chacun à son rythme ont du jour au lendemain retourné leurs vestes. C’est donc un jour comme un autre à la sortie d’une nouvelle vidéo que je me suis sentie hyper agressée. Bref, je ne vais pas vous la faire en détails, mais en gros, la vidéo disait qu’il y en avait assez d’avancer pas à pas, que tous ceux qui n’était pas vegans étaient de vrais idiots et les végétariens encore pire car ils étaient déjà sensibilisés à la cause mais continuer à faire de la merde.

Et bien moi, je dis non. Je ne pense pas que ce soit la façon de faire pour sensibiliser la population au veganisme. Franchement, après avoir étudié pas mal la question, je pense qu’arrêter de consommer des produits animaux c’est l’avenir et que c’est surement inévitable, mais je pense que chacun doit aller à son rythme et surtout, être bien dans sa tête et avec sa conscience.

En ce qui me concerne, je suis en accord avec ma moi-même et heureuse du parcours et des progrès que j’ai fait pas à pas, et des valeurs et convictions auxquelles je crois. J’ai commencé par réduire ma consommation de viande, puis par la stopper complètement. Je ne bois plus de lait animal depuis plus d’un an déjà, je consomme bio, je fais attention à ce que j’achète niveau cosmétique et vêtements, je commence à me diriger vers les cosmétiques solides (shampoing, dentifrices, déodorant etc…). Alors certes, je mange encore un peu poisson (Honnêtement très peu et au Japon je risque de mourir de faim sinon car pour y être déjà allée, ce n’est pas un pays adapté aux végétariens, PAS DU TOUT) et de fromage, mais j’avance pas à pas, et pour l’instant je suis satisfaite de ma façon de vivre et de mon rapport à l’environnement. Et je pense que c’est ça, le plus important. 

Chacun va à son rythme.Que vous réduisiez votre consommation, que vous commenciez à favoriser les petites fermes locales et à vous sensibiliser à la cause animale, c’est déjà un petit pas pour l’humanité, et je crois que ça contribue déjà un petit peu à rendre le monde meilleur.

Et une dernière chose, ne vous auto-punissez pas. Ok, vous n’avez pas mangé de viande depuis 3 mois, mais si vous avez envie de goûter quelque chose, le dieu tout puissant des végétariens ne va pas venir vous foudroyez dans votre sommeil hein. C’est une conviction après tout ;)

Voilà, je tenais à partager tout ça avec vous! N’hésitez pas à me donner votre avis.

Des bisouuus ♥

Lisa

 

 

Advertisements

16 thoughts on “Un an sans viande !

  1. Je me tâte aussi à franchir le pas… Je ne mange jamais de viande rouge, ni poisson. Je ne mange jamais de porc, si ce n’est des lardons de temps en temps et parfois du poulet. Le tout c’est de faire comme toi, de commencer par réduire et j’imagine que ça viendra avec le temps :)

    Liked by 1 person

  2. J’aime beaucoup ta philosophie! Certaines personnes ont du mal à changer leur alimentation, et d’autres y arrivent comme toi!

    De mon côté, je ne cuisine pas de viande. Il n’y a pas chez moi. Mais j’en mange chez les autres. Quoique si on me donne le choix, je préfère une grosse salade avec plein de belles couleurs <3

    Liked by 1 person

  3. Très chouette article :)
    C’est chouette de rester ouverte comme tu l’es :)
    Je suis en transition actuellement (mais je ne consomme plus de produits laitiers depuis bientôt 1 an) et j’essaie de cuisiner un maximum vegan à la maison, mais tout n’est pas encore parfait…
    Comme toi, le peu que je fais, me fait penser que j’épargne de pauvres bêtes aussi.
    Et il y a l’éthique de tous les jours, c’est une philosophie de vie…
    Merci :)

    Liked by 1 person

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire, ça me touche :)
      C’est génial que tu te diriges vers le veganisme ! Et oui, comme je l’ai dit dans l’article, je pense que l’important c’est vraiment d’être bien dans sa tête ;)

      Liked by 1 person

  4. Hello, comment vas-tu ?
    Je suis tombée sur ton article via le groupe facebook Le café des Bloggueuses. Alors, c’est vrai que je suis plus tournée vers les blogs littéraire mais étant sensibilisé au mode de vie végéta*ien / végan et à la maltraitance animale, ton article m’a complètement attiré !
    Et je me retrouve sincèrement dans tes propos ! On doit tous avancer à son rythme dans son alimentation et son mode de vie, bien se renseigner avant et être en accord entre ses actes et ses convictions ! :)
    Pour ce qui est des Youtubeurs et Youtubeuses vegan, j’en suis deux pour l’instant et il y en a une qui a le discourt dont tu parles et ces propos-là me choque… mais bon, je me dis qu’elle explique vraiment bien les problèmes liés à la maltraitance animale donc je reste à ma place.

    En tout cas, je te félicite et je t’encourage ;)
    Bisous

    Liked by 1 person

    1. Hello, merci beaucoup pour ton commentaire :D
      A vrai dire j’avais un peu peur en postant l’article haha, je me demandais ce qu’allaient penser les gens mais au final j’ai des retours positifs donc je suis super contente !
      Je suis d’accord avec toi pour les youtubeurs, je n’ai jamais rien osé dire non plus parce que sur le fond ils ont raison, mais concernant la forme… Haha
      Bisous ;)

      Like

  5. Article très juste j’ai été contente de lire la dernière partie ! Cette opportunité que d’avoir le choix. Moi je suis entre deux eaux et c’est tout simple lorsque je n’ai pas envie de manger de la viande je ne le fais pas. Végétarienne par intermittence … Je pense que c’est une quête, qu’il est important d’écouter ses PROPRES convictions. C’est plus qu’une tendance à suivre !! Très belle article

    Liked by 1 person

  6. Bonne continuation ! Bientôt ça sera comme une seconde nature et vous n’y penserez même plus ! Moi ça fait cinq ans et j’ai tellement pris l’habitude que j’oublie souvent que tout le monde n’est pas végétarien !

    Like

On en parle ? ♥

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s