Ma petite bulle de bonheur

Bonjour les amis !

Comment allez-vous ? Moi ça va très bien ! Je tiens tout d’abord à m’excuser du léger abandon de ce blog.. Juliana vous s’est déjà expliqué à ce sujet dans un précédent article, ainsi c’est à mon tour.

IMG_7072

Pour être totalement honnête avec vous; j’avais commencé le blog au tout début pour partager mon aventure au Pérou. Ensuite, après avoir voulu tout arrêter, Juliana s’est joint à moi et nous avons commencé à écrire à quatre mains. Pour tout vous dire, le blog était un petit peu un “refuge”, ça me plaisait, me changeait les idées et me détendait d’écrire et de partager avec vous. Comme je l’avais expliqué dans un précédent article: Rétrospective de l’année 2015 ,depuis mon retour du Pérou, je n’allais pas très bien. Je vous ai mis le lien de l’article afin de ne pas vous racontez encore une fois toute ma vie. Ceci dit, mon voyage au Japon m’avait beaucoup aidé à aller mieux et à redevenir moi-même. Quand je dis redevenir moi-même, je veux dire que quand je me regardais dans le miroir, je ne me reconaissais pas.

J’ai toujours été “décrite” par mes amis et les personnes qui m’entouraient comme quelqu’un de souriante, d’optimiste, un peu trop sensible, enthousiaste etc .. Enfin vous voyez le genre. Et bien je ne voyais plus tout ça. Tout ce que j’arrivais à faire c’était me préoccuper de mon poids, de mon apparence, me lamenter et me dire que rien n’allait et n’irait jamais dans ma vie. Et c’était dur pour moi d’être comme ça. Premièrement parce que justement, j’aimais être cette fille drôle et toujours souriante et deuxièmement parce que j’avais beau faire ce que je voulais, je n’arrivais pas à m’en sortir.On m’a même proposé de me faire aider. On m’a souvent répété que lorsqu’on n’a pas confiance en soit et qu’on est mal, les personnes ne viennent pas vers vous. Et bien, pour l’avoir expérimenté c’est vrai.

Comme je le disais plus haut, mon voyage au Japon m’avait vraiment changé les idées, et là-bas j’avais eu des prédictions sur une future et apparemment géniale année 2016 qui m’attendait. Alors, j’ai essayé de me prendre en main, d’être courageuse, de recommencer à me battre pour ce que je voulais et devinez quoi ?

J’ai réussi mon concours pour le master que je voulais le plus au monde et dans la foulée, j’ai décroché un job à Disneyland Paris. C’est à ce moment que je me suis dit: si Disney ça fonctionne ce sera merveilleux. Et au vu du titre de l’article, vous vous en doutez: Disney m’a “guérit”.

Travailler à Disneyland Paris, c’était un rêve de gamine, quelque chose d’inimagineable. Et plus que tout: C’est une bouffée d’air frais. J’adore mon travail, il me fait tous les jours rêver un peu plus et me rendre compte de la chance que j’ai d’être ici. Disney m’a fait reprendre confiance en moi (moi me soucier de mon apparence ? Non je connais plus.) et surtout, SURTOUT rencontrer des gens incroyables et merveilleux, des amis qui me sont maintenant chères et que je n’oublierai jamais ! On a recommencé à me décrire comme une fille optimiste, joyeuse et dynamique (un peu naïve aussi oui bon on ne se refait pas !!). On en est même venu à me dire que j’étais un vrai rayon de soleil et ça, c’est quelque chose qui n’a pas de prix. Alors oui, ce n’est qu’une parenthèse puisque je finis le 28 août, mais je tenais à vous dire à quel point je suis heureuse ici.

Bien sûr, je ne suis clairement pas prête à quitter cet endroit magique et je pense qu’un torrent de larmes va s’abattre sur le parc dans quelques semaines, mais il faut rester positif et se dire qu’une nouvelle aventure m’attend en septembre !

En bref, c’est aussi pour ça que j’ai mit le blog en parenthèse et je m’en excuse. Déjà parce que bon je suis bien occupée sur Disneyland Railroad (je vous en parlerai plus amplement dans un autre article) mais aussi parce qu’on sort énormément avec mes collègues, c’est une gigantesque famille !!

Cet article est un vrai fouilli et je m’en excuse mais j’avais vraiment besoin de vous écrire tout ça. Je crois que c’est important et qu’on a tous le droit de craquer de temps en temps. Bien sûr, ce n’était pas si dramatique que ça et je sais que de l’éxtérieur ça peut paraître stupide, mais quand psychologiquement vous êtes au plus bas, ce n’est pas si facile de remonter la pente.

Voilà ce que j’avais à dire pour le moment ! Je vous conterai plus tard ma vie chez Mickey et je vous prépare une petite liste de conseils si vous venez au parc ! 

Bisous les petits loups !

Lisa ♥

Advertisements

2 thoughts on “Ma petite bulle de bonheur

On en parle ? ♥

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s