3 documentaires qui ont (un peu) changé ma vie

Bon mercredi à tous ! Je vous retrouve aujourd’hui afin de vous parler de trois différents documentaires qui m’ont marqué ces dernières années. Je ne sais pas pour vous, mais régulièrement (en particulier lorsque je regarde passivement une émission débile à la télé), je me dis que je devrais mettre mon temps à profit et regarder des choses plus instructives. Comme beaucoup de monde sans doute et surtout pendant mon adolescence, j’ai associé les documentaires à des moments soporifiques ou à de mauvais cours de SVT. Mais cela, c’était avant de découvrir les trois documentaires que je vais vous présenter.

Ils sont tous les trois connus et “réputés”, d’où mon premier intérêt pour eux, mais m’ont surtout poussé à réfléchir sur différentes situations et comment est ce que moi, je pourrai changer les choses. Ils m’ont quelque part poussé à grandir et à prendre conscience de biens des choses, et profitant d’une plateforme d’échange comme un blog, il me semblait important de vous les partager, au cas où vous ne les connaîtriez pas encore. Pour votre information, ces documentaires se trouvent très facilement en streaming ou même sur Youtube. Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture et attends avec impatience vos avis sur eux ! – Juliana

 

BOWLING FOR COLUMBINE de Michael Moore

bowling-for-columbine

Bien que l’on vive de l’autre côté de l’Atlantique, les fusillades aux Etats-Unis ne nous sont pas inconnues. Ce documentaire date d’il y a plus de 10 ans et traite d’une fusillade dans un lycée américain en 1999, qui avait fait une douzaine de morts, et sur le port d’armes aux Etats-Unis de manière générale. Michael Moore est connu pour aborder les sujets qui fâchent (comme le 11 septembre ou encore la “sécurité sociale” aux Etats-Unis) et s’engage énormément dans chacun de ces documentaires, par exemple en y faisant de la figuration. La légitimité du port des armes aux Etats-Unis est selon moi un sujet important et malheureusement, toujours d’actualités -c’est d’ailleurs suite à la fusillade dans une école primaire du Connecticut que je me suis penchée sur le sujet.

Il est important pour moi d’apporte quelques nuances aux Etats-Unis, qui restent souvent idéalisés par les jeunes populations grâce et à cause des films, séries ou encore musiques dont nous sommes en contact permanents. Parallèlement, le documentaire m’a permis de comprendre comment la violence engendre la violence et l’influence des lobbys sur nos sociétés.

Pour le visionner sur Youtube, c’est ici.

HOME de Yann-Arthus Bertrand

3298499013220_600

Là aussi, je vous présente un incontournable et un documentaire qui a beaucoup fait parler de lui à sa sortie en 2009. HOME m’a permis d’ouvrir les yeux sur de nombreux points et d’arrêter de me voiler la face sur un joli paquet de faits. Beaucoup de personnes de mon entourage sont ressorties déprimées après le visionnage de ce documentaire, mais il est important de rappeler que ce documentaire est également un message d’espoir et qu’il n’y a pas de petits gestes en ce qui concerne la planète.

Outre le fait qu’il m’a instruit sur de nombreux points comme nos consommations d’énergie ou la pauvreté à travers le monde, Home m’a fait réaliser qu’il était impensable de rester les bras croisés et d’attendre que la situation empire. Il est certes difficile à notre échelle de changer les choses de manière significatives ou d’avancer aussi rapidement que l’on souhaiterait, mais il est sûr et certain que les petits gestes au quotidien et sensibiliser son entourage à notre futur commun est déjà un bon début. Depuis Home, je m’intéresse bien plus aux décisions du gouvernement sur l’environnement et je me renseigne bien plus sur des actions qui pourraient aider la planète. J’ai d’ailleurs acheté dernièrement le célèbre Zéro Déchet de Béa Johnson et je compte également vous en parler une fois ma lecture terminée :)

Pour le visionner sur Youtube, c’est ici.

EARTHLINGS, raconté par Joaquim Phoenix

Earthlings_(film)

J’ai bien sûr gardé le meilleur pour la fin, le documentaire qui m’a secoué pendant plusieurs semaines et dont j’ai séparé le visionnage en trois fois tellement il a été dur pour moi. Earthlings traite du rapport entre les humains et les animaux sous toutes leurs formes: animaux de compagnie, industrie de la viande et du poisson, les recherches scientifiques, l’industrie du textile… Tout y passe. On se doute des conditions dans lesquelles évoluent les animaux dans ces milieux, mais le voir et en avoir pleinement conscience me semblent deux points très importants. Il est facile de ronchonner en disant “Ouais je sais, les nuggets au McDo sont des os et restes broyés” mais affronter la réalité et prendre conscience que l’on contribue à ce système est une toute autre histoire. Même si le documentaire date de 2005, il serait naïf de penser que ces industries ont considérablement évolué, tout simplement car il n’y a pas une année sans un scandale dans ce milieu là.

Earthlings m’a donc informé sur bon nombre de points et m’a permis de considérer le végétarisme (même si la route peut être longue et difficile) ou encore une fois, les impacts qu’ont mes actions et gestes sur la planète et ses habitants. Je comprends que certaines personnes soient moins sensibles à tout cela ou ne s’y intéressent pas, mais à mes yeux, nous sommes tous concernés et il est de notre devoir de savoir. Libre à nous ensuite d’adapter nos actions :)

Pour le visionner sur Youtube, c’est ici.

Advertisements

On en parle ? ♥

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s