Ma critique sur l’Homme irrationnel

Alors oui, j’ai publié un article hier et je ne respecte donc pas  mon tour, puisque je prends la place de Juliana, désolée… Alors pourquoi ? Parce qu’en bonne fan de Mr Allen, je suis allée voir aujourd’hui son dernier film et il fallait absolument que je vous en fasse part.

L_Homme_irrationnel

Premièrement, cet article est une occasion d’en apprendre un peu plus sur moi puisque pour tout vous dire je suis une très, très mais alors très grande fan de Woody Allen. J’ai quasiment tous ses films en DVD et même si je ne peux pas encore me vanter d’avoir vu tous ses films, je peux néanmoins affirmer qu’il est mon réalisateur préféré. Un choix un peu décalé me direz-vous mais c’est ainsi. Pour certains c’est Nolan, Kubrick, Spielberg… Et bien moi c’est Woody. Alors pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que j’estime que Woody Allen a un talent fou et un style bien à lui. Il me suffit de voir l’ouverture d’un film pour savoir qu’il s’agit d’un de ses films. Et surtout, surtout parce que Woody a ce talent inouï, cette petite chose à lui qui va forcément nous surprendre. Il a une facilité à raconter une histoire profonde et philosophique sur le ton de la légèreté, du romantisme et de décors bohèmes. Ceci n’est que mon avis, mais vous savez maintenant pourquoi j’aime tant ce réalisateur. 

Passons au film : « L’Homme irrationnel »

(Il y a énormément de spoilers désolée mais c’est un film qui méritait d’être analysé dans tous les détails)

En quelques mots, le film raconte l’histoire de Abe Lucas, un professeur de philosophie, dévasté sur le plan émotif ayant perdu toute joie de vivre et surtout toute « raisons » de vivre.  Après être arrivé dans une nouvelle université, il entame deux liaisons : l’une avec un professeur et l’autre avec son élève. Un jour, il prend une décision boulversante qui finira par lui rendre sa joie de vivre et son envie de vivre. Cet évènement changera  sa vie et celle de Rita et Jill (ses liaisons), pour toujours.

Bon, je vous ai raconté l’histoire en bref, il s’agit d’un résumé que l’on peut trouver partout sur internet.

Place à mon avis sur le film !

Le film s’ouvre sur Abe Lucas et Jill Pollard, personnages principaux du film campés respectivement par Joaquin Phoenix et Emma Stone. Ils parlent tour à tour car Woody Allen a osé proposer un récit en double voix off.

Durant tout le film on suit l’histoire de Abe Lucas et surtout de son mal-être, de sa perte de joie de vivre et du peu d’importance qu’il accorde à la vie.  Abe Lucas est un personnage cynique à la fois fascinant et très perturbant. Il rêve de changer le monde s’y est déjà essayé par divers moyens : écriture de livre, d’essais, humanitaire etc… Rien ne lui convient. Pour lui l’existence est vaine et dans la première partie du film, on se demande réellement quelle évolution va prendre ce personnage.  Abe est également un personnage sans filtre, il n’a pas réussi à faire l’amour depuis plus d’un an et cela ne représente pas quelque chose de honteux à ses yeux. Pour lui c’est tout à fait normal puisque qu’il ne croit plus en l’existence et qu’il n’a plus de but dans sa vie. vie.

Malgré ses 1001 défauts, il reste un Homme fascinant et c’est pourquoi Jill Pollard tombe éperdument amoureuse de lui. Toujours dans la première partie du film, on imagine une comédie romantique et on se demande ce qu’a bien pu nous concocté ce cher Woody.

Alors ou est-il ce petit quelque chose que j’attendais ? Il se trouve dans la réponse que cherche Abe Lucas : La façon de reprendre goût à la vie. Alors qu’ils prennent un café avec Jill, la petite tablée derrière eux semble bien agitée et une mère désespère de perdre la garde de ses enfants face à son mari, ami avec le juge. Alors, commence dans la tête de Abe Lucas une réflexion surprenante : Il décide de tuer ce juge qui pourrit la vie de cette inconnue. Enfin, il ferait une bonne action.

Dès lors, le personnage de Abe Lucas devient totalement différent. Il passe d’un alcoolique et écorché vif à un nouvel Homme reboosté et heureux de vivre. Abe Lucas est un homme tellement torturé et désespéré que la seule chose qui pourrait lui redonner le sourire serait de changer le monde.

L’Homme irrationnel est à mon sens une petite perle, un film bien propre à Woody Allen et surtout une vraie remise en question.  L’évolution du personnage de Abe Lucas est surprenante et fascinante tout au long du film. La transformation de Abe Lucas en assassin pourrait s’inscrire dans la lignée de différents films de Woody Allen comme Crimes et Délits ou Match point, cependant ici, le meurtrier n’a pas de mobile si ce n’est : Rendre le monde meilleur . Woody Allen creuse ici l’idée du crime « gratuit » en mélangeant dialogues macabres et plein d’humour.

Alors qu’à l’heure du festival de Cannes, le sélectionneur avait avoué avoir insisté plus que d’habitude auprès de Woody Allen pour qu’il présente son film en compétition, on comprend à présent mieux pourquoi. Bien que Woody Allen ait catégoriquement refusé l’invitation, il  nous gâte d’un petit chef-d’œuvre plein de questionnement sur la morale et sur le sens de la vie. Le final du film, est d’ailleurs pour moi l’un des meilleurs passages. Après que Jill lui ait fait comprendre qu’elle ne cautionnerait jamais ses actes et qu’un meurtre en entraîne d’autre, Abe réalise qu’elle a raison et qu’il faut la faire taire. Il a tellement retrouvé goût à la vie que même la condamnation d’un innocent à sa place ou le meurtre d’une seconde personne ne le gêne pas à présent. Il a enfin compris à quel point la vie était précieuse et personne ne lui prendra la sienne.

En bref, j’avais déjà beaucoup aimé Magic in the Moonlight, plus « mystique » mais je dois avouer que l’Homme irrationel m’a plus surpris et je me suis laissée emporter par Abe Lucas et son évolution. Joaquin Phoenix  est juste et surprenant et Emma Stone est rayonnante et légère, un duo qui fonctionne et conduit bien le film.

Voilà, cette critique s’achève ici ! Encore une fois il ne s’agit que de mon avis et je sais que tout le monde n’est pas fan de Woody, où on accroche où on accroche pas mais j’avais vraiment envie de partager mon avis avec vous !

N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé si vous avez vu le film !

Bisouuuuuuuus

Lisa ♥

Advertisements

2 thoughts on “Ma critique sur l’Homme irrationnel

On en parle ? ♥

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s